Généralités: Histoire, thèmes et particularités

Résumé

A Broadway, dans les années 60, Max Bialystock est un producteur sans scrupules et sans inspiration. Il finance ses flops successifs en séduisant des petites vieilles pour leur extorquer leurs économies. En vérifiant les comptes du dernier flop en date, une adaptation musicale de Hamlet, Leo Bloom, son nouveau comptable, réalise qu’un producteur malhonnête pourrait gagner beaucoup d’argent avec une pièce qui fermerait avant même d’avoir épuisé toutes ses sources de financement. Il n’en faut pas plus pour allécher Max, qui à son tour convainc Leo, franchement timide et velléitaire, de l’aider à monter la plus mauvaise pièce au monde pour se partager les millions de ses investisseurs octogénaires. Au passage, ils recrutent la standardiste Ulla, une suédoise plantureuse qui chante, danse et fait le ménage, et qui permet à Léo de connaître cet étrange sentiment qu’est l’amour !
Après des nuits de lecture, la navet du siècle est découvert : Springtime for Hitler, une ode au dictateur écrite par Franz Liebkind, un nazi en fuite. C’est le bide assuré dès la page 4 du script tellement l’audience new-yorkaise sera outrée et en… fureur ! Pour garantir l’échec de l’entreprise, Max choisit le metteur en scène Roger DeBris, plus connu pour ses folles exubérances que sa virilité.

Quelques commentaires

Dans Le Dictateur (1940), Chaplin a affronté le nazisme les yeux dans les yeux. N’était-ce pas un peu facile pour Mel Brooks, ou même dangereux dans le cadre du devoir de mémoire, de traiter Hitler comme un Charlot, vingt ans après la guerre, puis de remettre ça trente ans plus tard ?
Bien entendu, Mel Brooks a avant tout recherché l’effet comique provoqué par le choc entre la monstrueuse réalité de l’idéal nazi et la frivolité du monde du spectacle. Et c’est une juste revanche ! Jadis, tout un peuple s’est laissé hypnotiser par des parades de rue, des claquements de bottes et des promesses de lendemains qui chantent. Inconsciemment peut-être, Mel Brooks appelle à la vigilance permanente et au refus de la politique spectacle. Encore ces temps-ci, certains semblent oublier que la vie n’est pas un film hollywoodien.

Particularités

1 Producers (The) peut-être considéré comme un Top musical

 

Historique du musical

 

Détails

Textes disponibles on-line

Aucun livret ou texte de chanson disponibles pour le moment

Pour en savoir plus

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Producers (The).

 

Versions du musical

Versions majeures de Producers (The)

Mais aussi, quelques versions régionales ou mineures, ... de Producers (The)

 

Multimedia on-line

Vidéos on-line

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle

 

Principaux CD du musical



Liste détaillée des principaux CD

 

Captations du musical