Die Fledermaus est sans conteste le grand chef-d’oeuvre de Johann Strauss et l’opérette viennoise par excellence. Sur fond de désastre économique et social, Strauss compose, en 1874, cette oeuvre emplie d’allégresse et de vitalité, dans laquelle airs brillants et valses, certaines parmi les plus célèbres du répertoire, dominent la pièce. Les personnages se retrouvent au coeur d’un bal masqué à Vienne, et sous son déguisement, chacun recherche l’ivresse et l’exaltation de l’amour et de la séduction. Après plusieurs quiproquos et supercheries, tous s’entendent pour blâmer le « Roi Champagne », cause de toutes les incartades. L’oeuvre, adaptée d’après la pièce française Le Réveillon, est traditionnellement jouée à Vienne, chaque année, le soir du 31 décembre.

Généralités: Histoire, thèmes et particularités

Résumé

Gabriel von Eisenstein doit aller en prison y purger une courte peine pour outrage. Son ami Falke lui conseille de se rendre malgré tout, et à l’insu de sa femme Rosalinde, au bal masqué du prince Orlofsky. Rosalinde a prévu de recevoir entre temps son amant Alfred. Mais ce plan est contrecarré du fait qu’ Alfred est écroué par le directeur de la prison à la place d’Eisenstein. Rosalinde se rend elle aussi au bal d’Orlofsky… où Eisenstein met tout en oeuvre pour séduire une beauté inconnue, masquée qui lui subtilise sa belle montre. Le lendemain, Eisenstein s’annonce à la prison où Alfred est enfermé à sa place. Et les relations étranges sont toutes élucidées : il apparaît qu’Eisenstein a séduit sa propre femme (ce que prouve la montre). On passe l’éponge sur cet épisode et le champagne est déclaré coupable de tout…

Synopsis complet

 

Historique du musical

Génèse du musical

Die Fledermaus (en français, La Chauve-Souris) est une célèbre opérette viennoise de Johann Strauss II composée en 1874 et créée au Theater an der Wien de Vienne le 5 avril 1874.

À la base du livret, une pièce autrichienne de 1851, Das Gefängnis (La Prison) adaptée par Henri Meilhac et Ludovic Halévy en 1872 sous le titre "Le Réveillon". L'œuvre retourne à Vienne, où l'histoire est transformée par Richard Genée et Karl Haffner. Strauss achève la partition en 42 jours. Créée en français à Paris le 30 octobre 1877 sous le titre La Tzigane, dans une version remaniée de Delacour et Wilder, elle ne rencontre le succès qu'à partir de 1904 dans une nouvelle adaptation de Paul Ferrier.

Différents titres

La Chauve-Souris (en français)
Gay Rosalinda (en anglais)

 

Détails

Liste des chansons

Overture
Introduction
Trio - Rosalinda, Eistenstein, Dr. Blind - "When your advocate's a ninny … "
Duet - Eisenstein, Falke - "It's the talk of the town … "
Trio - Rosalinda, Adele, Eisenstein - "And must I live eight long days … "
Finale I - "Drain a draught of wine with me … "
Introduction - Chorus - "What a feast, what a spread … "
Couplets - Orlofsky - "I always feel beholden to the guests whom I invite … "
Ensemble and Couplets - Orlofsky, Falke, etc - "How absolutely splendid … "
Duet - Eisenstein, Rosalinda - "What a tonic, what a beauty … "
Csardas - Rosalinda - "Music of childhood … "
Finale II - all soloists and chorus- "The glint of champagne glasses … "
Ballet
Entr'act
Melodrama - Frank - "Here's a health your highness … "
Couplets - Adele, Ida-Frank - "Picture a coy village maiden … "
Trio - Rosalinda, Alfred, Eisenstein - "I have a suspicion … "
Finale III - Company - "O Fledermaus, old Flittermouse … "

Textes disponibles on-line

Aucun livret ou texte de chanson disponibles pour le moment

Pour en savoir plus

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Fledermaus (Die).

 

Versions du musical

Versions majeures de Fledermaus (Die)

Mais aussi, quelques versions régionales ou mineures, ... de Fledermaus (Die)

 

Multimedia on-line

Vidéos on-line

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle

 

Principaux CD du musical



Liste détaillée des principaux CD

 

Captations du musical